Fondation Rodríguez-Acosta

Le premier tiers du XXe a supposé un changement majeur pour la ville de Grenade, qui a connu une transformation globale et du point de vue de l’architecture et de l’urbanisme surtout. Des bâtiments datant de cette époque sont venus agrémenter la ville et la définissent et la caractérisent toujours aujourd’hui.

La Fondation Rodriguez Acosta est l’un d’entre eux. Deux bâtiments se détachent de la silhouette de Grenade, et ce quelque soit l’angle de vue. L’un est l’hôtel Palace ; l’autre, juste à côté, est le Carmen Blanco ou Fondation Rodríguez-Acosta.

Ces deux constructions résolument modernes et audacieuses sont toutes deux un pari très risqué. Éclectique, la deuxième est le fruit des choix de son donneur d’ouvrage, José María Rodriguez-Acosta.

Ce bâtiment est construit entre 1916 et 1930 comme résidence et studio du peintre José María Rodríguez-Acosta, fils d’une riche famille de Grenade, d’une grande sensibilité et connaisseur des constructions à l’œuvre en Europe à l’époque. Si la construction de cette grande propriété ou Carmen, est le fruit d’un caprice personnel, l’intention est également de hisser la ville vers la modernité et d’y laisser bien sûr son empreinte. Si sa famille n’avait pas été aisée, il n’y serait pas parvenu.

Située à proximité de l’Alhambra, dans l’ancien quartier juif de la ville, la propriété est bâtie sur un grand dénivelé. S’il n’a pas dû faciliter les travaux de construction, il nous offre aujourd’hui des vues imprenables depuis les terrasses des nombreux jardins.

Comme nous l’avons déjà évoqué, le style est absolument éclectique et, même si l’endroit est extrêmement proche de l’Alhambra, cela ne transparaît que dans plusieurs jalousies des terrasses. Des éléments classiques d’influence grecque ou romaine, mais aussi Renaissance et Art nouveau agrémentent l’ensemble.  De nombreux matériaux d’autres constructions ramenés et réutilisés, ainsi que des pièces de collection comme la sculpture romaine de Bacchus complètent le tout. Aussi bien l’habitation que ses jardins, élément fondamental du lieu, s’adaptent au caprice et au goût raffiné du commanditaire.

Quatre espaces très bien différenciés constituent la visite :

  • El Carmen ou studio. L’habitation est conçue dès le départ pour être un studio. L’on y accède par un vestibule, d’où nous gagnons le deuxième étage, où se situent la bibliothèque et une collection d’objets d’art de tous lieux et de toutes les époques.
  • Les jardins. Ils associent l’élégance subtile des colonnes et des murs blancs aux murs verts tapissés de cyprès.

Le Théâtre, la Terrasse centrale, le Jardin de Bacchus, le Patio de Vénus, le Temple de Psyché, la Zone de repos et la Promenade funéraire en sont les jardins gigognes.

 

  • Les catacombes. Il s’agit de passages souterrains d’origine nasride, agrandis selon les influences romantiques.
  • Le musée. Y est exposée la collection constituée par Manuel Gómez Moreno Martínez, qui se compose principalement d’œuvres de Zurbarán et d’Alonso Cano, de sculptures, de pièces archéologiques de toutes les périodes et d’arts décoratifs.

La visite, qui ne manquera pas de vous étonner, vaut réellement le détour et nous vous la recommandons vivement.

Nous pouvons également vous accompagner dans cet endroit haut en couleur.

 

HORAIRE POUR LA VISITE DE LA FONDATION RODRÍGUEZ-ACOSTA

Horaires d’été (du 1er avril au 14 octobre) : de 10 h 00 à 18 h 30 (entrée toutes les 30 minutes).

Horaires d’hiver (du 15 octobre au 31 mars) : de 10 h 00 à 16 h 30 (entrée toutes les 30 minutes).

TARIFS DE LA VISITE / Tickets Price

Visite générale (hors bibliothèque / Artist’s Library are not included) :

11 h 30 – 15 h 30 (hiver) : 5,00 €

11 h 30 – 17 h 30 (été) : 5,00 €

CONSEILS POUR VISITER L’ALHAMBRA DE GRANADA

Avant de pénétrer à l’intérieur de ce grand monument, il est nécessaire de tenir compte des conseils qui vont suivre. Ils rendront votre visite beaucoup plus agréable.

  • N’oubliez pas qu’il s’agit d’un des monuments les plus visités d’Europe, c’est pour cette raison que nous vous recommandons d’acheter vos entrées le plus tôt possible. Il existe une grande variété de tickets, pour savoir quel type choisir, cliquez sur ce lien. N’oubliez pas que vous pouvez acheter vous-même vos entrées ou à travers une agence autorisée, si vous désirez une visite guidée, cliquez sur ce lien.
  • Chaque jour, sont mises en vente directe aux guichets de l’Alhambra, quelques entrées. Il faut tenir compte que mis à part le fait de devoir faire la queue depuis très tôt le matin, le nombre d’entrées mis en vente est tellement petit que, si vous choisissez cette option vous risquez fortement de rentrer bredouille. Nous ne pouvons donc vous recommander cette option.
  • Une fois vos entrées achetées, vous verrez inscrit dessus une heure. Cette dernière vous indique que vous devrez passer obligatoirement le contrôle à la porte des Palais Nazaries dans la demi-heure qui suit. Une fois à l’intérieur, vous pourrez rester le temps que vous désirez.

  • Le reste des zones de l’Alhambra peuvent se visiter sans tenir compte d’une heure spécifique.
  • Les seules zones de l’Alhambra qui peuvent se visiter plus d’une fois sont le Generalife et le Partal.
  • Le parcours pour une visite complète représente environ 3 kilomètres, donc n’oubliez pas de porter des chaussures confortables, de l’eau,…
  • Si vous comptez visiter avec des enfants rappelez-vous que même si l’entrée est gratuite pour eux jusqu’à l’âge de 11 ans, ils ont quand même besoin d’un ticket d’entrée. Vous pourrez vous le procurer gratuitement aux guichets, le jour de votre visite.
  • Si vous utilisez une poussette pour vos enfants, n’oubliez pas que l’accès aux Palais Nazaries et à la Résidence d’Éte du Généralife vous sera refusé. Vous devrez la laisser à la consigne qui se trouve proche des Palais Nazaries ou bien la déposer juste à l’entrée de la Résidence d’Été.
  • Il y a des distributeurs de boissons et snacks près de du Palais Carlos V et proche de l’entrée du Généralife. Cependant, à l’intérieur du monument, il est permis de manger que sur la Place des Aljibes qui se situe tout près de l’Alcazaba.
  • Il est autorisé de faire des photos dans les Palais Nazaries, mais sans utiliser le flash.
  • Les deux accès à pied de l’Alhambra sont : soit, la côte des Chinois (cuesta de los Chinos) qui rejoint avec l’Albaicin, soit, la côte de Gomerez (cuesta de Gomerez) qui rejoint avec la Place Neuve (Plaza Nueva) qui se situe dans le centre de Grenade. Nous vous recommandons les deux chemins, mais tenez compte du fait qu’indépendamment de celui que vous choisirez, la montée vous prendra entre 20 et 30 minutes.
  • Vous pouvez également accéder au site, soit avec le bus local C3 depuis l’arrêt Plaza Isabel la Católica, soit avec votre propre véhicule et vous garer sur le parking de l’Alhambra. Attention avec cette option car, le parking et un peu cher.

Nous espérons que ces conseils vous aideront à savourer encore plus intensément l’un des monuments les plus beaux au monde.