flamenco

Grenade, ville de festivals. «El Flamenco viene del Sur»

Cette année encore, de février à mai, Grenade accueille les meilleurs spectacles de flamenco dans le cadre du cycle « El flamenco viene del sur » (Le flamenco vient du sud).

Organisé par le service de la culture et des sports de la communauté autonome andalouse, ce festival se tient à Grenade, Séville et Malaga. Il est devenu au fil du temps l’un des grands rendez-vous de flamenco en Andalousie.

L’idée jaillit en 1996 et les spectacles couvrent toutes les disciplines du flamenco. Depuis sa création, il a réuni plus de 200 000 spectateurs et plus de 3 000 artistes autour de spectacles classiques et d’avant-garde et d’artistes consacrés ou révélation.

Le flamenco a toujours été lié à Grenade,

dont le quartier de Sacromonte, synonyme de flamenco, est l’un des berceaux de cet art.

L’événement qui relie le plus fortement la ville au flamenco est vraisemblablement le célèbre « concours de Cante Jondo » de 1922. Consacré à ce chant populaire andalou et célébré sur la Place des Aljibes de l’Alhambra, il est promu par un jeune Federico Garcia Lorca et Manuel de Falla, entre autres nombreux intellectuels et artistes de l’époque.  L’objectif était de montrer la grande richesse de cet art et de le mettre en valeur en le hissant au niveau d’autres arts. L’épisode marque un avant et un après pour le flamenco.

Reconnu par tout mélomane, il a tout de même fallu attendre 2010 pour qu’il soit considéré comme étant « Patrimoine culturel immatériel de l’humanité » par l’Unesco.

Cette nouvelle édition du festival « El flamenco viene del sur » est un rendez-vous incontournable pour tous les amateurs de ce genre et de sa danse.

Comme à l’accoutumée, nous vous recommandons de parcourir notre site internet et nous vous suggérons de compléter vos soirées de flamenco grâce à notre éventail de visites des hauts lieux de Grenade.

Et pour vous mettre en appétit, voici un aperçu de la programmation qui vous attend.

À compléter

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *